29/03/2009

LES VOLONTAIRES SUR LE SITE DE LA FEDERATION DES GROUPES FOLKLORIQUES WALLONS

Le webmaster du site de la Fédération des Groupes Folkloriques Wallons (FGFW), M. Frédérick Detournay, vient de m'informer qu'il avait inséré sur ce site, une page concernant la Compagnie Royale des Volontaires Réunis de la Révolution Brabançonne de Ham-sur-Heure. Cette page reprend notre historique, ainsi qu'un lien conduisant à quelques photos de la compagnie. Bonne visite.

Et pour suivre, un chant militaire : "Le Volontaire". C'est un chant de marche qui fait partie du répertoire militaire français, racontant la triste histoire d'un Volontaire mort d'avoir trop aimé.

Nous ne possédons aucune indication quant à la date de création de ce chant, ni quant à l'identité de son ou de ses auteurs. Il semble cependant qu'à l'origine, le chant se soit intitulé : "Le Mercenaire", ce qui est beaucoup moins militairement correct.

Le chant : "Le Volontaire" a servi de fond musical pour la vidéo ci-dessous, réalisée en forme de clin d'oeil, à l'aide de diverse photos des Volontaires Réunis de la Révolution Brabançonne de Ham-sur-Heure . "

LE VOLONTAIRE - CHANT MILITAIRE

Les paroles :

I.

Que suis-je donc sur cette terre
Un homme qui est prêt à mourir
Un homme qu’on appelle volontaire
Qui sait servir et sait mourir
Que m’importe cette vie
Pourvu qu’elle serve à mon idée
Que m’importent toutes ces filles
Que je n’ai jamais su aimer.

II.

Elle était blonde elle était belle
Et puis un jour elle est partie
En emportant tout derrière elle :
Mon cœur, mon chagrin et ma vie.
Et quand je partirai en guerre,
Le cœur triste toujours devant
Je penserai encore à elle
Avant d’ crever pour l’ régiment.

III.

Ô femme qui est restée fidèle
Ecoute ce chant et réfléchis
Ne brise pas d’un coup de tête
Un amour et toute une vie
Pense à ce pauvre volontaire
Mort pour se libérer
Pense aussi qu’il était fier
Et qu’ c’est une femme qui l’a tué.

21:21 Écrit par Le Petit Volontaire dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.